Rénovation énergétique : allégez la facture

En pratique

Partager l'article :

Pour améliorer les performances énergétiques de votre logement de plus de deux ans, des aides à la rénovation existent, sous forme de prêts ou de subventions.

image financement

La TVA à taux réduit

 

  • TVA à 5,5 % au lieu 10 % pour tous les travaux d’amélioration de la performance énergétique.
  • Pas de plafond.
  • Aucune démarche à effectuer : la TVA réduite est directement appliquée par le professionnel réalisant les travaux.

 

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

 

  • Pour financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement déclaré comme résidence principale.
  • 30 000 € maximum par logement, sans conditions de ressources.
  • Obligation de faire réaliser les travaux par des professionnels qualifiés RGE*.

 

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

 

  • Dispositif de défiscalisation (jusqu’au 31 décembre 2020).
  • Crédit d’impôt forfaitaire calculé en fonction des ressources et des types de travaux réalisés.
  • Obligation de faire réaliser les travaux par des professionnels qualifiés RGE* et de rembourser sur une période n’excédant pas 15 ans.

 

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

 

  • Primes, prêts bonifiés ou diagnostics gratuits proposés par les vendeurs d’énergie pour favoriser les économies d’énergie.
  • Aide variant en fonction du type de travaux réalisés, de la situation géographique, des caractéristiques du logement et de l’opérateur retenu pour le rachat des CEE.

 

« Habiter mieux »

 

  • Programme d’accompagnement et de subventions de l’Anah.
  • Financement de 45 à 70 % du coût total des travaux d’économie d’énergie dans un logement de plus de 15 ans n’ayant pas fait l’objet d’un prêt à taux zéro depuis cinq ans.
  • Engagement à générer un gain énergétique d’au moins 25 %.

 

> Toutes les aides en détails 

Nouveauté à la loupe :

Vous avez dit MaPrimeRénov’ ?

Cette nouvelle prime de l’Anah mise en place début 2020 remplacera le CITE et les aides « Habiter mieux agilité » en 2021.

Plafonnée à 20 000 €, MaPrimeRénov’ est calculée selon les revenus du demandeur et les économies d’énergie réalisées grâce à la rénovation (isolation, chauffage, ventilation, audit énergétique).

Le demandeur s’engage à faire réaliser les travaux par des professionnels qualifiés RGE*.

> Pour en savoir plus 

Il en parle

« Avec MaPrimeRénov’, les particuliers ont maintenant accès à une prime facile à comprendre et à demander. C’est un levier formidable pour réduire sa facture énergétique. » Jérôme Peslier, fondateur associé VIVRE ICI

*Professionnel RGE : professionnel Reconnu Garant de l’Environnement.

>>> Vous recherchez un bien à rénover ? Venez découvrir toutes les offres VIVRE ICI.

image financement
;