Longue vie aux matériaux biosourcés

En pratique

Partager l'article :

L’heure est aux logements sains, confortables, performants et durables. D’où la montée en puissance des isolants végétaux qui, tout en étant plus performants que les matériaux traditionnels, permettent de réduire le coût carbone d’une habitation, de sa construction à son utilisation.

image renovation

6 kWh/m³

Voilà ce que consomme la fabrication de ouate de cellulose. Comparé aux 150 kWh/m3 consommés pour fabriquer de la laine de verre, ce coût carbone est négligeable !

Vous avez dit biosourcés ?

Ouate de cellulose, laine de bois, laine de chanvre… Tous ces isolants issus de matières premières d'origine végétale ou du recyclage multiplient les bons points :

 

  • une durée de vie supérieure à celle des isolants traditionnels,
  • humidité et chaleur mieux régulées,
  • cycle de vie moins énergivore,
  • main d’œuvre locale valorisée.

 

Pour aller plus loin

L’avis du pro :
« Avec les isolants biosourcés, le résultat est plus qualitatif et le bilan carbone bien moindre qu’avec un isolant minéral. »
Stéphane Pineau, architecte à Nantes

4 labels qui font la différence

HPE Rénovation

BBC Effinergie® Rénovation

BBC-Effinergie®

Passiv’haus

 

>>> Vous recherchez un bien à rénover ? Venez découvrir toutes les offres VIVRE ICI.

;