Espaces extérieurs : une pièce de vie en plus !

Dossier

Partager l'article :

La tendance était naissante, la crise Covid l’a fait monter en puissance : la frontière entre notre intérieur et notre espace extérieur s’amenuise. Balcons, terrasses et jardins s’inscrivent désormais dans la continuité de nos pièces de vie.

image dossier

80 % des Français possèdent un espace extérieur*

Et depuis le début de la crise sanitaire on ne compte plus les familles vivant en appartement s’étant mises en quête d’une maison… avec jardin, évidemment ! En quelques mois, les espaces extérieurs sont devenus un argument de vente majeur. Les vendeurs n’hésitent plus à avoir recours au garden staging, directement inspiré du home staging, pour aider les futurs acquéreurs à se projeter non plus dans un simple intérieur mais dans un cadre de vie à part entière.
*source : Kantar

500 m² de jardin en moyenne*

Durant le confinement, les familles n’ont jamais autant eu envie – et besoin – de profiter de leur petit bout de terre. Ces derniers ont été particulièrement chouchoutés par des propriétaires désireux de les réinvestir, de s’y faire du bien, de les rendre inspirants et respirants. Parole de paysagiste,« depuis la fin du confinement, la tendance à l’esprit ‘cocooning’ se confirme : parce que quand on doit rester chez soi, autant s’y sentir bien ! », nous dit Maud Guillon, d’Erdre Paysage (44).

*source : Planétoscope

 

38 % des jardins disposent d’un potager*

Du simple pot d’herbes aromatiques au carré planté de tomates, courgettes, salades, radis et fraises, de plus en plus de propriétaires aménagent un petit espace potager, et ce quelle que soit la taille de leur parcelle. Chez les citadins, la tendance a le vent en poupe !

>Calendrier des plantations
*source : LeMonde.fr

6,4 heures par semaine*

C’est le temps moyen passé par les Français dans leur jardin et depuis le confinement, ce score ne fait qu’augmenter. Oui, la période d’enfermement a agi comme un effet « boost » sur l’aménagement de nos habitations, qui inclut désormais celui de nos espaces extérieurs. Que l’on vive en ville ou à la campagne, la tendance est aux jardins faciles à entretenir. Et grâce aux graminées, aux petits arbustifs à croissance lente, au paillage végétal qui permet d’espacer les arrosages et de limiter les mauvaises herbes, c’est possible !
*source : Kantar - avant le confinement

> La preuve par l’exemple : un beau jardin pour 10 000 €

image dossier

Un beau jardin pour 10 000 €

Comme beaucoup d’acquéreurs d’aujourd’hui, ce couple de quarantenaire qui venait d’acheter une maison vieillotte à rénover avait inclus le réaménagement du jardin dans leur demande de prêt.

Soit 380 m² de terrain à rafraîchir et à repenser dans la continuité de la rénovation intérieure. En charge du projet, Erdre Paysage a conçu une terrasse à l’esprit « cocooning », un grand gazon pour les enfants et des plates-bandes faciles d’entretien.
>> Erdre Paysage

https://www.erdrepaysage.fr/

image dossier cas pratique avant image dossier cas pratique apres

GARDEN STAGING : valorisez votre jardin en 3 étapes !

image dossier cas pratique

Avis aux vendeurs : la demande de maisons avec jardin explose. Pour multiplier vos chances de bien vendre, ne faites pas l’impasse sur la qualité de votre espace extérieur : ce jardin qui était le vôtre doit devenir celui de vos futurs acheteurs. Heureusement, le garden staging est là pour le mettre en valeur à moindres frais !

 

  • 1. Nettoyez !

    Faites place nette : évacuez pots cassés, jardinières usagées, barbecue hors d’âge, sapins de Noël déplumés et salon de jardin défraîchi.

  • 2. Rafraîchissez !

    Faites respirer votre jardin : désherbez, replantez du gazon, donnez un coup de jet haute-pression par ici et un coup de sécateur par là…

  • 3. Quelle Scénarisez !

    Quelques pots aux couleurs sobres, plantes à floraison longue et points d’éclairage seront du plus bel effet…

 

Moins de 1,5 % du prix de vente

Le garden staging est assurément un petit investissement qui peut faire une grande différence !

La question du jour : « Mon balcon fait 5 m². Comment puis-je y aménager un petit espace vert ? »

La question du jour :
« Mon balcon fait 5 m². Comment puis-je y aménager un petit espace vert ? »

L’idée est de penser son aménagement de manière à créer un espace qui s’inscrive dans la continuité des pièces de vie intérieures, pour faire entrer la nature chez soi.

Un coin pour éveiller les sens
Harmonisez les pots, les couleurs et les variétés à floraison longue, grimpantes, odorantes… selon vos goûts et vos envies.

Un coin pour se détendre
Du mobilier léger, un tapis d’extérieur, quelques coussins et une jolie lampe de jardin suffisent pour habiller l’espace et inviter au farniente !

Un coin pour jardiner
Optez pour les espèces faciles à cultiver en jardinière, tomates cerises et herbes aromatiques en tête.

Aménager mon balcon : quels droits et quels devoirs ?

  • Tournez vos jardinières vers l’intérieur du garde-corps, sécurité oblige.
  • Gare à votre plante grimpante préférée qui partirait à l’assaut de la façade ou du balcon voisin.
  • N’arrosez que vos plantes, pas votre voisin du dessous ou les passants !

 

Avant d’aménager votre balcon, pensez à consulter votre règlement de copropriété et les règlements d’urbanisme de votre ville !
> Vos droits et vos devoirs :

>>> Maintenant que les annonces n’ont plus de secret pour vous, venez découvrir toutes les offres VIVRE ICI.

image dossier amenagement balcon
;